Kusturica, au royaume des Balkans

Documentaire TV de 52′ co-écrit par Julien Coquet et Joshua Levine.

Réalisé par Julien Coquet.

Emir Kusturica, un cinéaste surprenant et envoutant

De cinéaste de génie à homme d’affaires mégalomane, l’histoire d’une vie

Emir Kusturica est une divinité cannoise. Il a remporté deux fois la Palme d’Or, ce dont six autres cinéastes seulement peuvent se vanter. En France, Kustu est connu pour être un artiste déjanté, à la fois cinéaste et musicien.

La vie que Kusturica mène en coulisses contraste assez avec l’image officielle. Homme d’affaires redoutable, il s’est bâti un véritable royaume sur ses terres des Balkans, aux confins de la Serbie et de la Bosnie. Auto-proclamé Maire de Kustendorf, un petit village logé entre les montagnes serbo-croates, il règne sur les habitants et l’économie de la région, tel un Seigneur féodal. Son bastion a été construit en haut d’une colline, sorte de nid d’aigle composé de chalets typiques en bois dominant la vallée. Il y reçoit les personnalités du monde entier, acheminées jusqu’à lui dans un hélicoptère privé que pilote son garde du corps, également membre des services secrets serbes.

Depuis que Kusturica a renié ses origines bosniaques, il est en effet devenu très proche de Belgrade, protégé de prêt par le gouvernement au vue de la haine que lui portent désormais ses anciens compatriotes. Il faut dire qu’après s’être converti au christianisme orthodoxe, Emir l’ancien musulman est devenu le fer de lance du nationalisme serbe dans la région, allant jusqu’à construire une ville à son image, empiétant sur les frontières bosniaques, avec la bénédiction des bailleurs de fonds locaux.

Que s’est-il passé pour qu’Emir Kusturica en arrive là ?

Comment est-il devenu cet homme d’affaires mégalomane, militant pro-serbe politisé ? Pourquoi avoir retourné sa veste, trahissant sa religion et ses amis bosniaques, lui le gamin de Sarajevo ? Quelle est cette bombe à retardement qu’il est en train de construire à la frontière bosniaque, sorte de colonie à la gloire de l’idéologie serbe ? Au cours d’une enquête dévoilant le parcours atypique d’Emir Kusturica durant une carrière de plus de 30 ans, c’est un état des lieux des Balkans d’aujourd’hui qui se dessine peu à peu sous nos yeux.